La mode Coréenne

La mode Coréenne

 

Depuis quelques années, la Corée du Sud inspire les passionnés de mode. Et le style vestimentaire des stars Kpop n’y est pas étranger, le phénomène Hallyu non plus. Il s’agit d’une « déferlante » tendant à étendre au monde entier toute la culture de ce pays. Ainsi, mode, accessoires et maquillage sont maintenant copiés notamment chez les adolescents, fans de ce nouveau style.

Les marques coréennes

La mode asiatique allie parfaitement la modernité avec la tradition forte de leur pays. Ainsi, la fashion week de Séoul présente des tendances bien marquées. D’autre part, de nombreuses marques lancent leur ligne de vêtements. Ader ERROR par exemple vend des vêtements unisexes plutôt streetwear. Très minimaliste, ils sont déclinés dans des tons sobres ou vifs. La marque Juun.j quant à elle, s’inspire du modernisme très connecté voir du futurisme. Les mannequins sont vêtus de vestes ou de doudounes extra larges de couleurs fluos ou drapés dans de longues vestes. Si vous préférez le genre sport, Charm’s est la marque plutôt dédiée à ce style. Portée par les amateurs de Kpop, elle a une tendance à la couleur vive. Cependant, elle propose aussi des vêtements plus « sages » et classiques. Youser a conçu des vêtements qu’il veut proches du consommateur, des vêtements qui s’adaptent aux situations en se transformant à l’aide de liens et de sangles. Unisexe elle aussi, la marque D-Antidote est une ligne mêlant le style féminin et masculin. Le style punk quant à lui, est révélé dans la collection de 99%IS qui déstructure et accessoirise hauts et bas.

La plupart des marques réalisent des vêtements au style urbain, cependant il en est une qui est plus proche de la tradition asiatique. Il s’agit de D.Gnak. Son créateur privilégie les tissus souples et les superpositions en noir et blanc. Hupot se démarque aussi car son slogan principal est de penser qualité plutôt que quantité. Les pièces aux impressions uniques sont cousues dans des tissus réfléchissants et déperlants.

Le style coréen

Si les vêtements de facture coréenne achetés par les adolescents du monde entier sont plutôt du style streetwear et urbain, certains stylistes n’hésitent pas à se servir du costume tradionnel, le hanbok, qu’il réinterprète à l’infini. D’autres sont passés maître dans l’art du plissé et du froncé. Mais superpositions de matières chatoyantes et fluides et déstructurations sont souvent communs à tous. De même, les professionnels de la mode coréenne aiment les matières nobles et travaillent le cachemire, le cuir, les perles et les broderies. Les créateurs osent et il n’est pas rare de voir des hommes revêtir des vêtements issus des vestiaires féminins.

La mode coréenne ne s’arrête aux simples vêtements. Les asiatiques aiment aussi se maquiller de façon très marquée parfois. De même, pour parfaire leurs tenues, les accessoires ne sont pas en reste. Sacs, ceintures, bijoux servent souvent de complément.

Où trouver cette mode coréenne ?

Les vêtements de ce style sont maintenant distribués dans de grandes chaînes. Cependant, nous vous conseillons de visiter la boutique enligne Melolikes.com. Ce site a été créée par une jeune femme d’origine franco-taïwannaise attirée depuis toujours par la mode et l’envie de faire découvrir un pan de sa culture. Riche de ses nombreux voyages en Asie et de ses expériences professionnelles, elle sait choisir et proposer des vêtements et accessoires rappelant la mode asiatique.

Des manteaux aux tissus doux, des petits hauts aux couleurs chatoyantes, des robes et des jupes drapées ou toutes droites, vous trouverez sur ce site des articles soigneusement choisis. Il en va de même pour les petits sacs qui s’accommoderont parfaitement avec les tenues proposées. Il ne restera plus qu’à choisir bagues, boucles d’oreilles et barrettes délicates qui achèveront d’agrémenter le tout.

L’image étant primordiale pour les coréens, il était impossible qu’ils ne créent pas leurs propres lignes de vêtement. Il est indéniable que la mode coréenne apporte une touche de folie réservée aux grands créateurs. Bousculant les codes vestimentaire homme – femme, les stylistes n’hésitent pas à jouer et à mélanger les styles. Excentrique parfois ou plus sage, cette mode fait souffler un vent de fraîcheur sur les créations présentées dans les défilés.